Choc : Dies ist, was der Druck auf die Bundesregierung in Sachen Migration bewirkt!

La nuit berlinoise démontre que le gouvernement fédéral est compétent et capable de réaliser des compromis, même sur des sujets délicats tels que la migration, lorsque la pression est suffisamment intense.

La pression a augmenté considérablement récemment, car tous les acteurs ressentent que la sympathie envers les migrants et potentiellement la paix sociale pourraient être en danger. Les maires et les administrateurs de district se plaignent depuis des mois des capacités atteintes du système de migration, un problème qui couve depuis des années.

Il y a un désaccord sur la question de savoir qui devrait assumer les coûts considérablement augmentés et comment le nombre de réfugiés peut être réduit. Le gouvernement fédéral et les États se sont mis d’accord sur un “système respiratoire” pour le financement des coûts des réfugiés, dans lequel le gouvernement fédéral paie une somme forfaitaire par tête en fonction du nombre réel de nouveaux arrivants.

Siehe auch  Mauvaise nouvelle : Stefan Hoops verlässt die Deutsche Bank!

Il n’est pas certain que les résolutions soient suffisantes pour réduire “de manière significative et durable” le nombre de réfugiés arrivant. Les critiques des facteurs “d’attraction” qui attirent les migrants en Allemagne, tels que des prestations sociales trop élevées ou le paiement en espèces, seront abordées par des changements.

À l’avenir, les demandeurs d’asile devront attendre deux fois plus longtemps avant de recevoir un revenu de citoyen, 36 mois au lieu des 18 mois actuels. La mise en œuvre des procédures d’asile dans des pays de transit en dehors de l’UE est considérée comme une valeur d’espoir.

Malgré sa lenteur à aborder le sujet, le Chancelier Scholz est félicité pour son succès intermédiaire. Bien que le débat interminable sur la migration finisse par profiter au parti AfD, l’Union profite de la pression sur Scholz et le feu de signalisation à court terme.

4.4/5 - (18 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages