Achtung! Unerwarteter Steuersenkung bei Immobilienverkäufen durch Erbschaft!

Un nouvel éclairage a été apporté par le Bundesfinanzhof (BFH) concernant la manière dont les ventes immobilières par des successions sont taxées.

L’affaire a débuté lorsqu’un homme a contesté la taxation appliquée à la vente d’un bien immobilier qu’il avait hérité en 2015 avec d’autres bénéficiaires. Le bureau des impôts avait considéré la vente comme une transaction privée, exigeant le paiement de l’impôt sur le revenu.

Malgré une défaite initiale devant le tribunal financier de Munich, l’homme a fait appel auprès du BFH, qui a finalement statué en sa faveur. Le verdict déterminant que l’acquisition de parts dans une succession n’est pas équivalente à l’acquisition partielle de biens immobiliers.

Implications du verdict

La décision du BFH souligne clairement que le bureau des impôts n’aurait pas dû taxer la vente de l’immobilier. Par conséquent, lorsqu’une personne achète une part dans une succession, elle n’achète pas automatiquement les actifs qui font partie de l’héritage. Par conséquent, aucune taxe sur le revenu n’est due lors d’une vente ultérieure.

Siehe auch  Alarm! Wird jeder Fünfte in Deutschland bald Superreich?

Cela contraste avec la participation dans une société de personnes, qui est traitée différemment en termes de fiscalité. Le verdict du BFH corrige ainsi sa propre jurisprudence précédente et contredit également les pratiques fiscales antérieures.

Possibilités futures

Malgré ce verdict, le ministère fédéral des finances a encore le pouvoir de décider si la décision ne doit s’appliquer qu’à ce cas spécifique. Si ce n’est pas le cas, le verdict sera publié dans le prochain bulletin fiscal fédéral et aura une portée générale.

Le verdict apporte un soulagement important aux successions en clarifiant les règles fiscales applicables aux ventes immobilières.

4.6/5 - (32 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages