Achtung, Gefahr! EU-Regulatoren blockieren Lufthansas Einstieg bei Ita

Un coup d’arrêt a été mis par les régulateurs de l’UE à l’entrée planifiée de Lufthansa dans Ita, une nouvelle dynamique observée dans le monde des compagnies aériennes. L’enjeu principal réside dans la possible réduction de la compétition sur certains trajets, découvert lors d’une enquête. Lufthansa et Ita sont en compétition directe sur certaines routes entre l’Italie et l’Europe centrale, et la concurrence provenant d’autres compagnies aériennes, en particulier de compagnies aériennes à bas prix comme Ryanair, est limitée.

Les détails de l’investissement

Fin mai, Lufthansa a conclu un accord pour l’acquisition d’une participation de 41% dans Ita Airways. L’investissement en capital propre de Lufthansa à Ita devrait s’élever à 325 millions d’euros. La compagnie aérienne allemande a également une option pour acquérir 49 % supplémentaires à partir de 2025 sous certaines conditions, et plus tard les 10 % restants.

Siehe auch  Höhere Garantiezinsen für Lebensversicherungen: Bedeutendes Ausmaß oder bloße Täuschung?

Le rôle de la Commission européenne

La Commission européenne a jusqu’au 6 juin pour prendre une décision. Lufthansa a fait certaines concessions dans le processus antitrust de l’UE, sans donner de détails. Des examens antitrust au niveau national et européen sont encore à venir.

Pression politique pour l’approbation

La Première ministre italienne et le ministre des Finances font pression sur l’UE pour une approbation rapide. Ita Airways est une nouvelle compagnie aérienne qui a repris les opérations de la défunte Alitalia en 2020. Cependant, Ita n’est pas le successeur légal d’Alitalia.

Récupération des droits d’Alitalia

La nouvelle compagnie aérienne a obtenu les droits de décollage et d’atterrissage ainsi que le nom de marque d’Alitalia.

4.4/5 - (39 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages