Achtung! Wintershall Dea und OMV verlieren ihre Beteiligungen in Russland

Le domaine du gaz naturel en Russie connaît des changements importants alors que les entreprises Wintershall Dea et OMV perdent leurs parts dans les projets d’exploitation gazière. Ces modifications sont le résultat d’un décret présidentiel.

Mutation des possessions

Les actions détenues dans le champ gazier de Juschno Russkoje et dans la formation d’Achimov en Sibérie sont transférées à des entreprises russes nouvellement créées. Le Kremlin insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une confiscation d’actifs.

Contrôle accrue des entreprises russes

Depuis l’attaque contre l’Ukraine, de nombreux groupes occidentaux ont quitté la Russie et subi des pertes importantes. Les entreprises russes ont pris le contrôle d’importants actifs occidentaux. Toutes les activités impliquant des participations russes doivent être juridiquement séparées d’ici la mi-2024.

Les actions des entreprises concernées

Wintershall Dea avait déjà annoncé son retrait de la Russie au début de l’année. BASF, en revanche, examine actuellement la situation.

Siehe auch  Wie Russland G7-Sanktionen geschickt entgeht: Ein Blick hinter die Kulissen

Formalisation du transfert de contrôle

Les décrets formalisent la perte de contrôle. Le produit de la vente des parts est transféré sur des comptes spéciaux des anciens propriétaires étrangers.

Repositionnement de l’OMV

OMV avait déjà commencé à se retirer de la Russie l’année dernière. Les actifs de l’OMV devaient être vendus à la compagnie d’assurance Sogas.

4.6/5 - (39 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages