Warnung: Massive Veränderung der Grundsteuer in Berlin kommt

Stefan Evers, le ministre des Finances de Berlin, envisage de réduire le taux de l’impôt foncier de 810% à 470%. Une mesure qui entrera en vigueur en 2025 afin de prévenir l’impact disproportionné sur les propriétaires et les locataires.

Une initiative unique à Berlin

Berlin se distingue en tant que seule grande ville ayant des plans concrets pour réduire le taux d’imposition foncière pour 2025. Cette nouvelle imposition foncière suscite une controverse et une incertitude à l’échelle nationale, les coûts finaux demeurant flous.

Changement de valeurs

La valeur de l’impôt foncier remplace l’ancienne valeur unitaire, qui a été déclarée obsolète par la Cour constitutionnelle fédérale en 2018. Le taux de l’impôt foncier est déterminé et envoyé par les municipalités.

Siehe auch  Achtung! Macht der deutsche Finanzminister Europa gefährlich?

Réactions diverses des municipalités

De nombreuses municipalités ont augmenté leur taux pour augmenter leurs revenus. Cependant, seulement huit des 701 lieux ont réduit leur taux, selon une enquête de la DIHK en 2023.

Polémique autour de la réforme de l’impôt foncier

La réforme de l’impôt foncier est controversée. Les accusations concernant sa complexité et les injustices possibles sont répandues. Cinq états fédéraux ont décidé de promulguer leurs propres lois sur l’impôt foncier ou de modifier le modèle fédéral.

Conseils aux contribuables

Les contribuables sont invités à examiner attentivement leur avis de valeur de l’impôt foncier et à faire appel si nécessaire dans le mois qui suit. Un appel général contre l’avis de valeur de l’impôt foncier pour des raisons constitutionnelles ne serait probablement pas accepté par les bureaux des impôts.

Décisions de justice en faveur des contribuables

Deux cas ont été tranchés par le tribunal financier de Rhénanie-Palatinat en faveur des contribuables qui avaient contesté la réévaluation de leurs maisons unifamiliales selon le modèle fédéral.

4.6/5 - (30 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages