Achtung, Gefahr! Das KaDeWe in Berlin am Rande des Bankrotts!

Berlin’s KaDeWe, un symbole du luxe, est actuellement au centre d’une lutte économique féroce, couplée d’une menace de faillite. Les menaces internes et externes menacent de chambouler le paysage commercial de la capitale Allemande.

Un combat d’arrière-plan entre propriétaires

Derrière les portes du célèbre grand magasin, une bataille fait rage entre les deux propriétaires de la KaDeWe-Gruppe, le groupe Signa et le groupe Central. Le débat se focalise sur la prise en charge des 49,9% des parts que détient Signa par le Groupe Central. La situation s’est amplifiée suite à la faillite des sociétés immobilières qui possèdent l’Alsterhaus et l’Oberpollinger, deux autres grands magasins historiques allemands.

Des intérêts divergents

Après les faillites au sein du groupe Signa, les partenaires ont des intérêts de plus en plus divergents. Les propriétaires se disputent notamment au sujet des loyers élevés de l’immobilier KaDeWe, jugés “exorbitants” et “non conformes au marché”.

Siehe auch  Achtung: Inflationsdaten geben Hoffnung auf ein positives Wirtschaftsbild!

Un potentiel risque d’insolvabilité

La KaDeWe-Gruppe a déposé une demande d’insolvabilité vendredi soir auprès du tribunal de district de Charlottenburg. Cette décision a été prise pour éviter d’enfreindre les dispositions de la loi sur l’insolvabilité. La situation est également aggravée par le fait que les factures des fournisseurs, des entreprises artisanales et d’autres prestataires de services n’ont été payées que partiellement.

Un impact sur l’approvisionnement de KaDeWe

Certaines sociétés fournisseurs ont stoppé leurs livraisons à la KaDeWe-Gruppe en raison des factures impayées. En conséquence, une partie des nouvelles collections estivales n’arrive pas en magasin.

Un avenir incertain pour le géant du luxe

Malgré les turbulences, Michael Peterseim, PDG de la KaDeWe-Gruppe, affirme que l’entreprise reste “solidement établie”. Pourtant, le dimanche d’ouverture prévu a été annulé suite aux nouvelles d’insolvabilité du groupe qui gère le grand magasin. De plus, un petit rassemblement de personnes a été observé devant l’entrée principale de KaDeWe à Berlin, soulignant le climat d’incertitude.

Siehe auch  Trump's Sturz: Würden Sie sich noch auf die NATO verlassen?

Une performance économique favorable malgré tout

Malgré ces diverses complications, l’activité de la KaDeWe-Gruppe se porte bien. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 730 millions d’euros lors de la dernière année fiscale.

4.9/5 - (38 votes)

Schreibe einen Kommentar

Partages